Le poste d’agent polyvalent d’accompagnement en Marpa

Agent polyvalent résidence autonomie

Principe de recrutement

Le recrutement des agents polyvalents d’accompagnement correspond aux principes fondateurs du concept Marpa.

Il s’agit de personnels présentant les aptitudes et compétences nécessaires pour réaliser les tâches liées à l’accueil des résidents et à l’accompagnement tout au long de l’activité quotidienne de la maison.

Ces agents peuvent être recrutés à l’ouverture de la Marpa sans niveau de diplôme particulier, avec pour objectif pour l’établissement de professionnaliser son équipe par des formations et des certifications adaptées.
Dans ce cas, il faudra mesurer au moment de l’embauche leur motivation et leur aptitude à suivre un cursus de formation continue pouvant les amener à un niveau de qualification indispensable pour mener à bien leurs missions.

Si le choix se porte sur l’embauche directe de personnels diplômés, ceux-ci seront en priorité, au choix  :

  • des Auxiliaires de Vie Sociale (DEAVS),
  • des Aides Médico-Psychologiques (AMP),
  • des BEP Carrières Sanitaires et sociales,
  • des BEPA option services, spécialité services aux personnes,
  • des CAP employé technique de collectivités.

Fonctions

  • Accompagnement individuel de chaque résident dans le respect de son autonomie, en stimulant autant que faire se peut les capacités propres de la personne accueillie.
  • Activités quotidiennes organisées collectivement pour et avec les résidents (repas, entretien des parties communes, sorties, activités ludiques, animations).
  • Fonctions spécifiques au sein de la maison (cuisine, animation, surveillance de nuit…) selon les compétences et les nécessités d’organisation de la maison sans pour autant spécialiser sa fonction à cette seule activité.
  • Une attention particulière est portée au résident avec qui il est en contact durant son service.

Missions

  • La réalisation des tâches quotidiennes permettant à la structure de fonctionner (préparation des repas, entretien des locaux, surveillance).
  • L’accompagnement individuel de chaque résident en fonction de ses besoins préalablement identifiés et analysés avec l’aide du responsable.
  • Le signalement au responsable de la structure de toute information ou événement survenu durant son service et concernant un résident en particulier ou le groupe des résidents dans son ensemble.
  • Selon l’organisation choisie par la structure gestionnaire, il peut être amené à effectuer tout ou partie de son activité la nuit.