Utilisation de l'aspirateur

Home Forums Marpa COVID-19: Questions hygiène et médicale Utilisation de l'aspirateur

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  carpy.marie-ange@msa-services.fr, il y a 4 ans et 1 mois.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #15661

    Bonjour,

    Je souhaiterais savoir si nous pouvons utiliser notre aspirateur pour l’entretien des locaux communs de la Marpa car il semblerait que l’utilisation ne soit pas conseillée.
    Ce passage se fait après 21h00 par l’agent polyvalent de nuit qui s’occupe de l’entretien des espaces collectifs. Nous utilisons l’aspirateur notamment pour les poils du chien de la marpa qui circule dans tous nos espaces communs.

    De façon générale, auriez-vous également un protocole pour l’entretien des sols ?

    Merci par avance,

    Cordialement,

    La Marpa Les Rivages de la Touques, Fervaques

    #15669

    Tout système de nettoyage « à sec » est à proscrire : essuyage ou balayage. Seule une petite partie des saletés et des poussières est captée et retenue. La grande majorité est soit laissée sur le support soit mis en suspension. La performance en termes d’hygiène n’est pas garantie.
    Selon les mouvements amples des personnes lors des taches effectuées et la puissance des aspirateurs « maison » mais aussi de l’entretien du filtre, les particules sont émises en grandes quantités, projetées sur de grandes distances (aérolisation). Leur persistance en suspension dans l’air liée à leur taille et poids peut être très longue et être à l’origine d’une recontamination ultérieure des surfaces horizontales (L’Aspergillus met 5h pour tomber d’un mètre de hauteur).
    Il faut donc privilégier les nettoyages « humides » (lavettes ou franges légèrement humidifiées d’eau). Ces ustensiles peuvent être soit à usage unique ou soit être réutilisable et lavable (température supérieure à 80°c et Javellisable). Leur entretien quotidien est impératif.

    La mise en œuvre des techniques de nettoyage :
    1. Essuyage humide / balayage humide
    2. Lavage des sols :
    a. Méthode des 2 seaux (penser à changer l’eau de rinçage fréquemment)
    b. Méthode par imprégnation PREFERABLE (maitrise de l’hygiène, utilisation spécifique d’une frange ou 2 par chambre ou pièce, pas de risque de propagation de la contamination, maitrise des couts des produits).
    c. Rinçage

    3. Désinfection éventuelle : eau de javel (sauf sur les linoléums)
    a. Temps de pause : 15 min
    b. Dosage : 250ml/l d’eau froide
    Attention les chats « raffolent » de ce produit.

    4. Rinçage à l’eau froide claire

    Aspirateur : la mise en œuvre d’aspirateur ne peut être envisagé que si l’aspirateur est équipé d’un filtre HEPA (H13 / H14) qui permet de limiter les émissions particules en sortie de l’aspirateur. Cela veut dire qu’il faut y réfléchir lors de l’acquisition d’un tel appareil.
    La mise en œuvre d’un nettoyage vapeur peut être envisagée. Cela n’exclue pas la phase de nettoyage initiale.
    L’idéal est un nettoyeur vapeur haute température, haute pression et en vapeur sèche.

    Réponse apportée par Michel Maystre

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.